Enfants et Jeux

MONDE DE L’ENFANT ET JEUX DE CARTE

Parce que vos petits loulous ont aussi le droit à des produits de qualité, La Femme à Barbe vous propose toute une gamme de produits dédiés aux enfants pour les fêtes de fin d’année et fabriqués par des marques régionales. C’est ainsi qu’à La Femme à Barbe, vous pourrez retrouver toute une gamme de produits pour les petits et les grands, de 0 à 16 ans : littérature pour enfants, vêtements et accessoires, tirelires et boîtes à truc, etc.

Les artisanes et artisans viennent toutes et tous de France et le plus souvent de la région Rhône Alpes Auvergne plus précisément de la Loire et de Saint-Étienne. Ainsi, tous les produits sont artisanaux, locaux et éthiques. Nous aimons mettre en avant les savoirs faire qui composent notre belle ville.

PIMPANTE PANOPLIE

Sous l’univers enfantin et joyeux de la marque Pimpante panoplie, se cache Amandine. Amandine a toujours adoré le travail manuel et plus particulièrement la couture. Elle s’est épanouie en tant que modéliste dans l’industrie textile durant ces 11 dernières années, et c’est récemment qu’elle a décidé de voler de ses propres ailes en vous faisant découvrir sa bulle créative.

Pimpante panoplie est une marque de vêtements (de 0 à 2 ans), accessoires et décorations pour vos bébés. Cadeaux de naissance tout doux et mignonneries en tout genre. Vous y croiserez des petites mascottes attachantes pour décorer la chambre de bébé et un vestiaire animé de motifs fruités et animaliers.

Amandine attache beaucoup d’importance au choix des matières et aux détails de chaque article afin d’obtenir un produit fini de qualité.
Elle réalise elle même tous ses patronages et confectionne les articles au sein de son atelier dans la campagne Roannaise.

Les matières sont sélectionnées pour leur qualité et leur confort. Le coton est très présent.
Tous les articles sont réalisés dans des matières certifiées à minima Oeko Tex Standard 100 afin de garantir l’absence de produits nocifs pour la peau fragile de vos bébés. D’autres matières sont aussi issues de l’agriculture biologique.

Passionnée par la Nature et ce qu’elle nous offre, Amandine essai de mener un engagement responsable et bienveillant pour notre Environnement. L’anti-gaspillage est un des leitmotive de la marque. Les vêtements évolutifs de la marque permettent une consommation raisonnée pour le dressing de bébé. Les chutes de matières trouvent une nouvelle vie dans des lingettes démaquillantes par exemple ou servent au rembourrage des mascottes.

ROSE D’ÉBÈNE

La Rose d’Ébène est une entreprise d’ébénisterie d’art créée par Delphine Eyssette. Jeune créatrice, elle remet au goût du jour un métier qui tient une image plutôt vieillotte en y apportant sa touche personnelle. À travers son travail artisanal, elle partage sa passion pour cette matière noble qu’est le bois. Ses créations vous feront (re)découvrir ce beau métier.

Dans son atelier, imaginaire et savoir-faire se mélangent pour donner vie à de nombreuses pièces uniques, sur mesures et locales. Ses créations s’inspirent d’une part, de projets et d’envies personnelles : évasion, montagne, cinéma, portraits de proches ; et d’autre part de vos projets personnalisés, qu’elle étudie et discute avec plaisir avec vous afin d’être au plus proche de vos attentes.

Sa gamme de produits lui permet de proposer : meubles design, caves à spiritueux, coffrets à bijoux, tableaux marquetés et autre objets de tailles plus modestes comme des coques de téléphones et nœuds papillons en bois. Le tout est mis en valeur grâce au procédé de marqueterie.
Son BAC de Menuisier Agenceurs en poche, elle continue ces études dans le bois en allant faire un CAP d’ébénisterie en apprentissage. Pendant ces années d’apprentissage elle a eu l’occasion de participer au concours « Meilleurs apprentis de France » décrochant une médaille d’or au concours départemental et régional. Après avoir obtenu son premier CAP, elle décide de se spécialiser et continue avec un CAP en marqueterie.


http://larose-debene.fr/
Facebook : @larosedebene
instagram : @la_rose_debene

VÉRONIQUE VERNETTE

Véronique Vernette écrit et illustre des livres pour la jeunesse depuis une vingtaine d’années. Son premier album, Cocorico poulet Piga, a été créé suite à un séjour au Burkina Faso et permet, comme bon nombre de ses livres, de découvrir une Afrique urbaine et contemporaine à travers le récit du quotidien dans les rues de Ouagadougou. 

Elle propose dans la boutique une douzaine d’albums différents pour les enfants de 0 à 10 ans, dont les illustrations mêlent travail à l’encre et à la plume, collage de textiles, peintures sous verre, crayons de couleurs,…

Deux nouveautés 2020 à découvrir : Le Burkina Faso de A à Z, abécédaire dont les images alternent entre dessins et photographies d’Arnaud Rodamel, et Carnet de dessins inachevés, un album-carnet de voyage à colorier, compléter, griffonner à votre guise,…

Elle a aussi pensé aux adultes pour cette fin d’année, et exposera des dessins réalisés à la machine à coudre et par collages de tissus. Pour les fêtes, offrez une création unique et originale !

Véronique propose également des ateliers de dessins pour les enfants dans son atelier-boutique le Local, à Saint-Étienne, et anime des rencontres autour de ses livres, de l’écriture et de l’illustration dans des écoles, des médiathèques, centres de loisirs, hôpitaux, etc…

OPTIBOX

Pierre est un joueur invétéré depuis son enfance. Jeux de cartes, de société, vidéos… tout y passe ! Aujourd’hui, la vie d’adulte ne lui permet pas de passer autant de temps à jouer qu’il y a 30 ans. Et pourtant, Pierre est emporté par la vague du jeu de société dit « moderne » depuis une dizaine d’années…

Effectivement, tandis que l’engouement pour les jeux de cartes n’a jamais faibli (tarot, belote, coinche…), le jeu de société est actuellement en plein boom. Terminées les parties de Risk ou de Monopoly interminables à la mécanique répétitive. Aujourd’hui on joue à 7 Wonders, Carcassonne ou Dixit. Les jeux s’achètent comme des livres et ne s’offrent plus seulement aux enfants (sages) à Noël.

C’est pour cela que les étagères de l’appartement de Pierre à Saint-Étienne ploient sous un volume conséquent de boîtes de jeu. Comment faire pour conserver sa collection quand on ne peut pas pousser les murs de son logement ?

Voici la problématique qui obsède Pierre depuis 2014 et qui l’a amené à créer Optibox en 2018. Son énergie créative est proportionnelle à son agacement lorsqu’il ouvre une nouvelle boîte de jeu : elle est surtout remplie de vide ! Parfois le contenu n’occupe que 30 % du volume intérieur. La réponse à son problème sera donc de reconditionner ses jeux dans de nouvelles boîtes à la taille optimisée au matériel du jeu, ni plus ni moins. Alors quand il décide de professionnaliser son idée pour en faire profiter d’autres joueurs, le nom de l’entreprise tombe sous le sens…

Optibox propose son premier produit en juin 2018. Il n’est finalement pas dédié au rangement d’un jeu de société mais contient les jetons nécessaires au comptage des points d’une partie de belote. Et depuis, la gamme des optibox s’enrichit petit à petit…