La Femme à Barbe, petite histoire…

…d’une belle aventure.

Vous êtes nombreux.ses à nous questionner quant à l’origine du nom que nous avons choisi pour la boutique.
Nous allons fêter nos trois ans d’installation au sein de la rue Louis Braille, en plein cœur du centre ville de Saint-Etienne, dans la rue piétonne derrière la place de l’Hôtel de Ville.
Alors, pour marquer le coup nous avons décidé de revenir sur l’histoire de La Femme à Barbe ou de La FAB comme certain.e.s aiment la nommer !

Nous sommes désolées mais nous allons vous décevoir car… aucune de nous ne porte ou n’a porté la barbe, même cachée sous un masque, pas de barbe à l’horizon. Ce n’est donc pas de là que vient notre nom.

Cela fait donc trois ans que nous nous sommes installées rue Louis Braille, mais avant cela nous étions rue Paul Bert. À cette époque boutique avait une toute autre forme…

Retour en arrière

La rue Paul Bert, derrière la cathédrale Saint-Charles, cachait une petite troupe venue d’horizons divers. Toutes ses personnes affectionnaient le monde de l’artisanat, de l’art du spectacle, de l’art et de la culture. Nous étions nombreux.ses à travailler au sein de cet atelier. Un vrai vivier d’échange, de partage et de rencontre. Au tout début la boutique n’existait pas, l’espace était un grand atelier ou de nombreuses créations prenaient vie.

Les trois fondatrices du lieu Vérane Mounier, Marie-Frédérique Fillion et Flaure Diallo sont toutes les trois issues du monde du spectacle. Costumières, elles travaillent pour le théâtre, le cinéma, l’opéra, les musées. Toutes les trois donnaient naissance à des costumes dans l’atelier de la rue Paul Bert.

Puis un jour a débarqué Julie Bonnard, créatrice textile. Elles recherchait un espace de production pour ses créations, mais aussi d’un espace boutique. Marine Delcroix et Vincent Rubin alias La Louce se sont greffés au lieu en même temps que Julie. Clémentine Berlier, brodeuse haute couture s’est jointe à l’aventure.

Photo souvenir des début de l’atelier boutique, avec de gauche à droite : Julie, Vérane, Flaure, Clémentine et Marie Fred (© Emilie Massard)

Un lieu sans nom…

Un lieu, un espace de production, de présentation, de boutique… mais pas de nom. Lors d’une réunion au sommet, où nous avons beaucoup bu de café, fait chauffer nos neurones, cherché en vain un nom. D’un coup, Vérane a proposé en rigolant un peu  » Si nous l’appelions La Femme à Barbe ?  »
Et nous l’avons pris au mot ! Un personnage haut en couleur pour représenter une jolie troupe hétérogène !

… C’est ainsi qu’est née la boutique La Femme à Barbe.

Un des premier visuel de La Femme à Barbe réalisé par Flaure Diallo


« Et Marie Gonon ? » Vous allez me dire… Marie est arrivée après la création de la boutique. En effet, La Louce à pris son envole pour La Cartonnerie près de Carnot, le lieu devenait trop petit, ielles avaient besoin de plus d’espace pour se déployer. Puis, Clémentine a dû se rapprocher de Paris pour le travail. Après ces départs nous avons lancé un recrutement, il fallait qu’un.e nouveau.elle barbu.e intègre l’atelier.

Marie est alors arrivée avec ses pinces, ses perles, sa soie, ses teintures, sa douceur et sa poésie et l’aventure à repris de plus belle.

Les 5 membres de La Femme à Barbe pour l’arrivée de Marie au centre. (Et Julie ferme les yeux)

Un nouveau lieu pour une nouvelle aventure !

L’aventure ne s’arrête pas là…

Toute cette belle énergie a permis de faire grandir nombres de projets. Certaines d’entre nous ont donc migré vers de nouveaux horizons.
La marionnette et le costume ont mené Flaure vers Toulouse. Vérane s’est installée vers Lyon pour suivre une formation supplémentaire à l’ENSAT et poursuivre son travail de costumière. Marie-Fred à rejoint les Ateliers Singulier rue Benoit Malon où elle imagine des costumes et aussi pour créer la marque My Funny Wrap.

Nous (Julie et Marie) sommes parties à la recherche d’un nouveau lieu, nous voulions nous rapprocher du centre ville. Au détour d’une de nos recherches nous sommes tombées sur la rue Louis Braille, une petite rue piétonne pleine de potentielle.
Un local nous attendait !

Une nouvelle aventure allait commencer !
Et cette aventure est possible grâce à vous toutes et tous, alors merci à vous pour votre présence depuis ces trois années et même plus !

Nous espérons souffler encore pleins de bougies à vos côtés, car l’aventure ne fait que commencer.

Pour les curieux.ses, vous pouvez retrouver le travail des différent.e.s barbu.e.s ci dessous :
Vérane Mounier Costumière Vérane Mounier
Flaure Diallo flaurediallo costumière
Marie Fred Fillion My Funny Wrap
La Louce la Louce, photographie, video, exposition

Clémentine Delait, La Femme à Barbe.

La Femme à Barbe, avant d’être une boutique était le surnom donnée à Clémentine Delait. Une femme barbue qui vivait dans les Vosges. Une femme pleine d’aplomb et d’assurance, une femme hors norme qui a marqué son époque.

Et pour vous en dire plus nous vous partageons ici la vidéo de la série Culottées. Culottées c’est l’adaptation 100 % animation de l’œuvre de Pénélope Bagieu, publiée en ligne dans Le Monde et éditée chez Gallimard en 2016.

Et nous on a adoré la vidéo, alors on vous la partage.
Clémentine Delait, femme à barbe – Culottées #2 – YouTube
Et on vous ajouter une illustration de Pénélope Bagieux issue de l’article sur le Monde

On espère que cet article vous aura plus,
On vous dit à très vite au sein de la boutique ! Et pour encore longtemps !

La grande gagnante du concours est Marina D ! Toutes nos félicitations !

15 comments

  1. Quelle jolie histoire pleine de rebondissements 🤗 Contente que le hasard m’ait amenée à passer exceptionnellement dans cette rue et ainsi découvrir votre jolie boutique et vos belles créations 😍 Bonne continuation 😊

  2. Je me souviens de la première fois où j’ai découvert la boutique. Un jour où je rentrais du travail et où j’ai flashé sur un couple de petites lampes en céramique. L’anecdote, c’est qu’elles n’auraient pas dû voir le jour … Quel dommage car elles sont vraiment belles et trônent aujourd’hui sur nos tables de chevets et un doux souvenir de mes premiers échanges avec Marie.

    La dernière fois que je suis venue, c’était à l’approche de Noël et un coup de coeur pour une ceinture en soie brodée orangée. Là encore, Marie nous a régalé d’une discussion pleine de bonne humeur qui nous a laissé un très bon souvenir.

    J’ai hâte de pouvoir repasser à la boutique et je vous souhaite toutes les bonnes choses pour cette belle aventure.

  3. Ah ah ! Très sympa votre présentation, et j’adore la référence à Pénélope BAGIEU et à sa série Culottées, je suis une fan absolue !

    Pour en revenir à la femme à barbe, je me souviens que lorsque je vous ai rendu visite, j’ai eu beaucoup de mal à choisir une paire de boucles d’oreille tant toutes me plaisaient. Finalement, je suis repartie avec des boucles en soie rose, aussi jolies et légères que l’éclosion des fleurs au printemps.

    Je ne vis plus à Saint-Etienne désormais, mais je reste attachée à cette ville et je suis bien contente de voir que votre boutique est toujours là. Aussi je vous souhaite une bonne continuation, avec plein d’idées toujours nouvelles et belles !

  4. Votre histoire est belle , faite de rencontres et partage, à votre image. J’ai découvert votre boutique par hasard, en passant devant et je l’adore. Quel plaisir, à chaque visite, de découvrir vos nouvelles créations, ainsi que de nouveaux créateurs.
    Moi aussi , j’ai flashé sur un objet : une petite céramique très poétique faite de petites maisons posées sur une boule et surmontées d’un arbre. J’ai hésité la 1ère fois que je l’ai vue, je suis revenue en espérant qu’elle serait toujours là : depuis elle m’accompagne…

  5. Je passe pratiquement chaque jour dans cette rue, et j’aime, j’adore regarder la vitrine comme un rendez-vous. Je rêve un peu en admirant toutes ces belles créations. Beaucoup de talents! cool d’avoir à Saint Etienne une telle boutique.

    Bonne continuation et belles créations Dalila

  6. Hello les barbues, dans la famille on est fan de votre travail. Continuez de nombreuses années comme ça ( et Julie, on t’enverra une petite stagiaire hyper motivée !).
    Bisous bisous
    Chloé, Anne-Laure et Albin

  7. Super boutique où j’ai toujours trouvé des cadeaux sympa. Et surtout des créatrices au top et agréables. Plus trop le temps de venir vous voir mais je suis de loin vos aventures. Continuez comme ça !!!

  8. Bonne idée de nous avoir raconté l’histoire de la naissance de la Femme à barbe, c’est une belle aventure qui continue grâce à votre dynamisme et toutes vos superbes trouvailles.
    Bonne continuation à vous 2 et bon anniversaire !

  9. La FAB c’est ma caverne d’Ali Baba, dès que je pousse la porte j’ai les yeux qui pétillent !
    Un de mes petits plaisirs c’est de faire un détour par la boutique lorsque je vais dans le centre ville, parfois juste pour regarder la vitrine.
    Un plaisir simple mais qui me donne une vraie bouffée de joie !
    Joyeux anniversaire et continuez à nous émerveiller ! 🙂

  10. Très jolie boutique que j’ai découverte pendant un stage. Marie et Julie font de cet endroit un endroit chaleureux et accueillant. Et enfin joyeux anniversaire à la boutique La Femme À Barbe. Bonne continuation à vous 2. 🎉🎂🎊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.